Forum PariS-MuncH Forum PariS-MuncH
le forum de PariS-M
 
FAQ :: Rechercher :: Liste des Membres :: Groupes d'utilisateurs :: S'enregistrer
Profil :: Se connecter pour v�rifier ses messages priv�s :: Connexion

PariS-MuncH n�32 du 20/01/2010 : symboles et rituels
Aller � la page 1, 2  Suivante
 
Ce forum est verrouill, vous ne pouvez pas poster, ni rpondre, ni diter les sujets.   Ce sujet est verrouill, vous ne pouvez pas diter les messages ou faire de rponses.    Forum PariS-MuncH Index du Forum -> Les PariS-MuncHs
Voir le sujet pr�c�dent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
admin
Site Admin


Inscrit le: 27 Mai 2008
Messages: 89

MessagePost� le: Jeu Jan 21, 2010 12:30 pm    Sujet du message: PariS-MuncH n�32 du 20/01/2010 : symboles et rituels Rpondre en citant

Un tr�s grand merci aux tr�s nombreuses personnes qui ont assist� � ce 32 �me MuncH.

Nos remerciements et f�licitations � nos h�tes du Lust qui ont r�ussi � nourrir la quasi totalit� des convives.

Tous vos commentaires et liens � propos de ce MuncH sont bienvenus ci-apr�s.






Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message priv Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Patrick
Acier


Inscrit le: 21 Avr 2009
Messages: 493
Localisation: Paname

MessagePost� le: Jeu Jan 21, 2010 1:23 pm    Sujet du message: Rpondre en citant

Vous �tiez beaux (tous), nous �tions bien (tous aussi, esp�rons-le...), merci � tous de votre confiance, c'�tait une belle premi�re munch de l'ann�e. N'h�sitez pas � nous faire part ici de vos sentiments, vos impressions, vos envies, n'oubliez pas que l'association sera ce que vous voudrez en faire...

Petit message personnel aux belles d�esses bott�es qui nous ont fait l'honneur de leur pr�sence envo�tante, elles se reconnaitront...
_________________
Pervers polymorphe �panoui. Si, si.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message priv
Wilfried_MEMBRE
Acier


Inscrit le: 22 D�c 2009
Messages: 374
Localisation: Paris - France (Not Texas!)

MessagePost� le: Jeu Jan 21, 2010 1:38 pm    Sujet du message: Rpondre en citant

Et hop, un p'tit compl�ment Idea !

D'abord,

- Vous trouverez un article concernant le Leather Pride Flag (Drapeau de la fiert� Cuir / Gay), ICI ; L'entr�e Wikipedia est LA ; Et il y a m�me un LeatherPrideFlag.org (Une initiative qui ressemble fort � une sorte de Patchwork Des Noms - Je vous laisse chercher...) !
- Le Rubber Pride Flag existe aussi, la PREUVE.
- Quant au "Hanky Code", en Fran�ais/un peu cru, c'est PAR-LA ; L'entr�e Wikipedia est LA... A propos du "Hanky Code", je vous recommande le film "Cruising (La Chasse)" de William Friedkin, avec Al Pacino (Un extrait, pas LA sc�ne).

Ensuite,

- Un article sur (BD)SM et rituels "Satanistes" : "Sado-Magic for Satan".
- Le site du fillm "Vampyres" de Laurent Coureau (Evoqu� hier !).
- Cherchez aussi du c�t� des livres en Anglais, ceux de Dossie Easton ("Radical Ecstasy: SM Journeys to Transcendence"), de Raven Kaldera ("Dark Moon Rising: Pagan BDSM and the Ordeal Path"), ...

Enfin,

>>> Qui nous trouve les 12 positions/r�gles "de la soumise" (Et celles du soumis ?)... Sinon, je vous signale qu'il existe tout un tas de bouquin sur le sujet, les "protocol(E)s", comme "Protocol Handbook for the Female Slave" ou "Protocol Handbook for the Leather Slave" de Robert J. Rubel.
_________________
Heterosexuality isn't normal, it's just common (Derek Jarman)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message priv
Lady Pheno
Cuir


Inscrit le: 29 Oct 2008
Messages: 161
Localisation: Paris

MessagePost� le: Jeu Jan 21, 2010 2:10 pm    Sujet du message: Rpondre en citant

Les 12 r�gles de la soumise


1. Les yeux baiss�s en ma pr�sence, tu conserveras.
La soumise s'efforcera de ne jamais croiser le regard de son Ma�tre, celle-ci �tant indigne de porter le regard sur lui. Les exceptions autoris�es par le Ma�tre devront �tre per�ues par la soumise comme une r�compense dont elle n'est pas digne. Elle s'imposera donc de conserver les yeux � terre sit�t le Ma�tre en sa pr�sence. Cette disposition aura pour effet de lui rappeler, si besoin en �tait, son statut intrins�que de soumise.

2. Jamais mes d�cisions tu ne contesteras.
La soumise ayant toute confiance en son Ma�tre s'en remet donc int�gralement � lui et en son jugement. Ce qu'il fait ou dit est v�rit� universelle. Dans le cas d'incompr�hension d'une intention du Ma�tre, la soumise acceptera sans rechigner ni tergiverser de se pr�ter aux exigences du Ma�tre. Puisque la soumise � confiance en son Ma�tre, ce qu'il entreprend ne peut l'�tre que pour le bien de la Soumise et son plaisir � lui.

3. Jamais les jambes tu ne croiseras.
De fa�on � �tre ouverte en permanence, la soumise s'interdira de se tenir les genoux serr�s et � plus forte raison, les jambes crois�es. Dans le m�me esprit, la soumise tiendra son sexe, son anus et ses aisselles, exempts de toute pilosit� incongrue, sauf si le Ma�tre appr�cie une toison � l'un ou l'autre de ces endroits. De m�me le port de sous-v�tements sera proscrit sauf si le Ma�tre en exprime le d�sir. Il pourra � loisir autoriser le port de soutien-gorge et culotte, ou l'un des deux, ou aucun.

4. Une attitude humble et respectueuse tu conserveras.
Pour bien manifester sa soumission, l'esclave adoptera constamment un ton et un comportement respectueux pour s'adresser au Ma�tre. Ainsi les paroles seront judicieusement choisies, ne seront jamais agressives, et encore moins ne manifesteront � aucun moment un quelconque �nervement ou signe d'impatience. Il est �vident que le mode imp�ratif pour s'adresser au Ma�tre, est proscrit. Dans le m�me esprit, le port de bijoux se fera de mani�re non ostentatoire. La soumise s'efforcera de se positionner en permanence en retrait de son Ma�tre. Elle observera aussi d'�tre toujours � niveau inf�rieur � lui, sur le plan physique. Ainsi lorsque le Ma�tre est assis, la soumise s'assoira � ses pieds, et ainsi de suite.

5.A chaque infraction, ta punition toi-m�me tu fixeras.
Bien �videmment le Ma�tre conservera un �il critique et attentif aux faits et gestes de sa soumise. Il peut arriver qu'une faute ou erreur de comportement li�e � son statut soit commise par la soumise. Mais le Ma�tre peut aussi volontairement laisser croire � sa soumise que la faute n'a pas �t� relev�e, afin de v�rifier l'int�grit� du respect de cette r�gle. La soumise devra donc dans les plus brefs d�lais, informer son Ma�tre de toute inconduite dont elle aurait pu se rendre coupable, et en r�clamer la juste punition.

6. Ton temps libre � mon plaisir et mon bien-�tre tu consacreras.
L'esclave devra consacrer l'essentiel de son temps � se d�vouer comme il se doit � son Ma�tre. Elle s'inqui�tera en permanence du bien �tre de son Elu, s'attachant � servir celui-ci comme son statut de servante l'y oblige. Ainsi, � table par exemple, elle devra veiller � ce que le Ma�tre ait toujours son verre plein, du pain � disposition. Elle le servira des meilleurs morceaux, ne conservant pour elle que les restes que celui-ci consent � lui laisser. Si l'envie lui en prend, le Ma�tre fera prendre sa pitance � son esclave, dans une gamelle, � genoux � ses pieds. Voire m�me lui jeter de temps � autre un os � ronger, le plaisir d'une soumise �tant d'�tre avilie, rabaiss�e au rang d'animal de compagnie que le Ma�tre peut indiff�remment caresser ou repousser d'un coup de pied.

7. Irr�prochable et par�e toujours tu seras.
L'esclave veillera � �tre en permanence d�sirable pour son Ma�tre. De ce fait elle s'abstiendra de se pr�senter � Lui en tenue n�glig�e, mais au contraire s'efforcera de para�tre toujours sous son meilleur jour. Dans le cas o� les obligations familiales s'opposent � ce pr�cepte, l'esclave s'en excusera imm�diatement aupr�s du Ma�tre, et fera en sorte de rem�dier tr�s rapidement � cette situation inacceptable.

8. Par mensonge ou omission, la v�rit� tu ne travestiras.
Il est hors de question de tol�rer tout manquement � cette r�gle. En aucun cas, la soumise ne devra dissimuler, ou travestir la pure v�rit� � son Ma�tre. Quelque soit la gravit� des faits, ou paroles incrimin�es, la soumise devra en informer imm�diatement son Ma�tre qui jugera en toute �quit� du bien-fond� et de la duret� de la punition m�rit�e..

9.Toutes tes tenues impos�es avec fiert� tu porteras.
Le jeu de Domination/Soumission ne se cantonne pas (ou ne devrait pas se cantonner) aux seules soir�es organis�es. Si la soumise est sinc�re, elle vivra sa soumission � chaque instant. Elle portera sur elle les marques de son appartenance et de sa condition. Le collier de cuir muni d'un anneau pour accrocher une laisse semble le plus indiqu� en la mati�re. Visible de tous, il peut �tre suffisamment d�coratif tout en �tant relativement explicite et laisser planer le doute. Ce qui ajoutera � la confusion de la soumise et la maintiendra en �tat d'esclavage. Il pourra demander � sa soumise, pour son plus grand plaisir, de sortir court v�tue, et d'arborer un d�collet� provoquant afin d'offrir le spectacle de son corps � des inconnus, dans les lieux et circonstances qui plairont au Ma�tre. Il restera en permanence organisateur et bien s�r, garant de la s�curit� de la soumise, dans ces jeux d'exhibition.

10. Avec quiconque dans nos jeux m�me comportement tu adopteras.
Le Ma�tre peut pr�ter ou louer et � l'extr�me, vendre ou donner sa soumise � qui bon lui semble. Dans ce cas, ce que fait ou dit le nouveau b�n�ficiaire a, aux yeux de l'esclave, exactement la m�me valeur que si ces gestes et paroles �manaient du Ma�tre. La soumise devra donc ex�cuter avec le m�me entrain et la m�me ferveur, les demandes du nouveau Ma�tre.

11. De ton corps, jamais aucun acc�s tu ne me refuseras.
Puisqu'une soumise est raval�e au rang d'objet sexuel, le Ma�tre peut se servir d'elle � sa guise, quand bon lui semble. La soumise dormira donc nue. Ce qui facilite l'intromission du Ma�tre pendant la nuit, si l'envie lui en prend. Elle sera de temps � autre attach�e dans une position pas trop confortable, mais laissant ses diff�rents orifices � port�e de son Ma�tre. L'introduction de divers objets peut �tre envisag�e, pour le plaisir du Ma�tre de savoir son esclave ainsi poss�d�e en permanence. Par contre, il est express�ment accept� par la soumise qu'aucun plaisir sexuel, que se soit par la masturbation, par une ou un autre partenaire, n'est acceptable sans le consentement et m�me plus, sans qu'il ne soit de l'initiative du Ma�tre. Les jours de menstrues de l'esclave, celle-ci en informera son Ma�tre et maintiendra son orifice anal lubrifi� par un produit ad�quat, de fa�on � ce que celui-ci soit p�n�trable � chaque instant sans effort pour le Ma�tre. Il pourra ainsi disposer indiff�remment de la bouche ou de l'anus de sa soumise tant que celle-ci sera indisponible vaginalement. Bien s�r, si le Ma�tre prend plaisir � poss�der sa soumise durant cette p�riode il pourra en disposer � sa guise, et cela, m�me si l'esclave go�te peu les pratiques sexuelles lors de ses jours d'indisposition.

12. De tes punitions, toujours tu me remercieras.
Le Ma�tre disposera int�gralement de sa soumise. Il pourra tout � loisir s'amuser avec son corps aussi bien qu'avec son esprit. Ainsi, s'il lui prend l'envie de faire subir un ch�timent corporel � la soumise, il n'aura pas � s'en justifier. A plus forte raison, si la soumise a failli � l'une des obligations aff�rentes � son statut. La soumise s'obligera � remercier le Ma�tre de l'attention qu'il a bien voulu lui porter lors de cette punition. De m�me il pourra � discr�tion la faire dormir dans un lieu de r�tention, dans des conditions minimales de confort. Ce dont la soumise remerciera �galement.

12 r�gles que l'on retrouve dans "Soumise" �crit par Salom�.


Et un exemple de 14 positions :
1 - (pr�sentation du fouet) un genoux � terre, t�te baiss�e, bras tendus vers l'avant,les paumes des mains vers le haut.
2 - A quatre pattes, reins cambr�s, jambes �cart�es, joue au sol, les bras tendus au sol vers l'avant.
3 - A quatre pattes, reins cambr�s, jambes �cart�es, joue au sol, les bras tendus entre les jambes.
4 - Sur le dos, les �paules au sol, le dos cambr�, jambes �cart�es et repli�es,les mains aux talons.
5 - Allong�e sur le ventre, jambes �cart�es, dos cambr�,mains aux chevilles.
6 - Genoux au sol, jambes �cart�es, mains aux chevilles, dos cambr�, seins et pubis en avant, t�te en arri�re ou baiss�e.
7 - A genoux face au Ma�tre ou � la Ma�tresse,jambes �cart�es, les mains offrant les seins, langue � demi tir�e, t�te haute, yeux baiss�s.
8 - (la carpette) Allong�e sur le ventre, joue au sol, bras � l'horizontal, jambes �cart�es.
9 - A genoux, les �paules au sol, jambes �cart�es, reins cambr�s, les mains �cartant les fesses.
10 - (position d'attente) Genoux au sol, fesses sur les talons, buste droit, yeux baiss�s, les mains sur les genoux.
11 - (Position de repos) Assise au sol, t�te baiss�, main droite sur la cheville droite, main gauche sur la jambe gauche.
12 - (l'invite) Debout , jambes �cart�es, buste ploy� en avant, tourn� vers la gauche,main gauche derri�re la cheville gauche et main droite derriere le genou gauche, le regard port� vers l'arri�re.
13 - (la table) A quatre pattes, dos cambr�, jambes �cart�es.
14 - debout, mains aux chevilles, jambes �cart�es.

Source : http://www.torquemada82.net/PositionsDeSoumission.html
_________________
Lady Pheno
Domination is not a crime
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message priv Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Marc
Pr�sident sorti


Inscrit le: 27 Mai 2008
Messages: 652

MessagePost� le: Jeu Jan 21, 2010 2:13 pm    Sujet du message: Rpondre en citant

Trois douzaines de r�gles sur le "mythique" (not meetic) site de Salom�e et Mastermind

Yann, des infos sur l'univers de Gor dans second Life ?
Et des images sur les positions des Kajira ?
_________________
Con-fesseur
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message priv Visiter le site web du posteur
Tchadius
Vinyle


Inscrit le: 22 Jan 2010
Messages: 37
Localisation: Paris

MessagePost� le: Ven Jan 22, 2010 6:09 am    Sujet du message: Rpondre en citant

L'embl�me du BDSM,
Celui que je porte dans mon avatar

Il s'appelle Triskellion, ou Triskel ou encore Triskele, (au pluriel Triskelia ou Triskeles)

C'est un mot latin, d�riv� du grec "Triskel�s": tri=trois + skelos=jambes (de trois jambes)
Il fut utilis� comme un symbole religieux des grecs, des romains et des celtes (m�me des nos jours)

Quoi qu'il en soit, l'embl�me du BDSM a �t� cr�e pour aider les personnes qui sont "dans le jeu" � nous reconnaitre entre nous, c'est un secret d'initi�s
On peut afficher son Triskellion mais sans jamais dire ce que �a signifie, ceux qui sont dans le jeu, le savent d�j�,

Je n'ai aucune id�e de combien de gens, s'en servent

Bon sinon apparemment, l'embl�me n'est pas d'usage libre, l'auteur l'a enregistr�, mais il a c�d� les droits pour un usage non commercial.


A savoir: Il existe quelques doutes sur l'authenticit� du copyright de l'embl�me pour quagmyr, l'auteur de l'Emblem Projetc.

***********


Quand aux 12 r�gles, salom� a dit (�crit) il y a quelque temps d�j�, que vala....ils �taient jeunes (bdsment parlant) puis que c��tait leurs r�gles � eux... que certaines ont chang� avec le temps, que certaines ont �t�s supprim�es, et surtout: qu'il fallait arr�ter de prendre le leur pour de l'argent comptant (voir arr�ter de critiquer leur fa�on de vivre leur bdsm)

enfin, c'est un r�sum� � ma fa�on, hey ^^ mais en gros c'�tait �a... apr�s c'est sur que les gens tapent bdsm et ils tombent chez eux, s'ach�tent un bouquin pour d�couvrir, et forcement ils ach�tent le leur... donc du coup ils se croient oblig�s de faire tout pareil que le couple le plus m�diatis� de son �poque... mais bon, faut pas d�corner hey, chacun vit son bdsm comme il l'entends...

***********

quand au mouvement Goreen, bon, il existe surtout sur SL, hey ^^...ne parlons pas du blog de la "kajira" qui supporte des brulures de 5000 degr�s ^^ on a d�j� assez rit comme �a, depuis...

Enfin dans tous les cas pour avoir un peu jou� � �a (Second Life) je peux juste dire que: Une kajira est une esclave au sens le + p�joratif du terme. C'est un fait connut et accepte de tous les goreen. Donc on peut en d�duire que l'univers de gor est � 100000 kmts de l'univers BDSM, apr�s qu'il y en a qu'aient envie de tuer le temps sur SL.... je ne vois aucun mal � �a... c'est un d�lire purement virtuel... en revanche la cr�ation d'un vrai village Gor�en, je trouve �a dangereux quand m�me. Pour finir, les bouquins, bon c'�tait il y a bien longtemps et je trouve que c'est assez mal �crit....(s'il y a des gor�ens sur place je ne dirait qu'un truc en ma d�fense: Taal!!)

_________________
Temet nosce
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message priv Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Lady Pheno
Cuir


Inscrit le: 29 Oct 2008
Messages: 161
Localisation: Paris

MessagePost� le: Ven Jan 22, 2010 9:42 am    Sujet du message: Rpondre en citant

Il ne s'agit l� que d'exemples et non de mod�les universels.

Chacun pratique de la mani�re qu'il souhaite. Si certains souhaitent s'en inspirer, bien leur fasse.

Nous ne sommes gu�re une secte avec des pr�ceptes et des dogmes impos�s Smile
_________________
Lady Pheno
Domination is not a crime
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message priv Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Marc
Pr�sident sorti


Inscrit le: 27 Mai 2008
Messages: 652

MessagePost� le: Ven Jan 22, 2010 3:40 pm    Sujet du message: Rpondre en citant

Lady Pheno a �crit:
... Nous ne sommes gu�re une secte avec des pr�ceptes et des dogmes impos�s Smile

All�luhia !
_________________
Con-fesseur
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message priv Visiter le site web du posteur
yannminh
Vinyle


Inscrit le: 26 F�v 2009
Messages: 18
Localisation: Clichy

MessagePost� le: Ven Jan 22, 2010 3:54 pm    Sujet du message: Rpondre en citant

Bonjour,

Pour ma part j'ai pass� une excellente soir�e, qui s'est prolong�e dans une apoth�ose sensuelle le lendemain avec le vernissage de James... Smile (un immense merci � tous et � toutes)

L'ambiance du d�bat, qui �tait formellement pour mon noocapteur tr�s floue. ( mais je peux floutter encore plus, pour ceux qui le d�sirent.. n'h�sitez pas � me le dire ).
Je fais syst�matiquement mes photos en pose lente, dans ce type d'�v�n�ment, ainsi les visages sont naturellement flous et au besoin je force le blur. C'est un bon moyen de d�tecter les cyborgs, qui eux sont nets m�me avec des temps de pose de 20 secondes, visiblement il n'y avait pas de gyno�des ou de cyborgs parmi nous ce soir la.




Pour moi, le BDSM, par les jeux de r�ifications, (transformation en objet) est en �troite relation avec le concept d'outil.
Nous le savons tous, les outils sont importants, voir essentiels dans nombre de pratiques BDSM (fouets, bracelets, croix, portiques, cordes, donjon, costumes, appareil photo, bougies, fer � souder, scie �lectrique, pal.. oups...)
Beaucoup d'entre nous adorent devenir l'objet/outil de la jouissance de l'autre, ou inversement, transformer l'autre en objet/outil de notre jouissance...

la nuit du lendemain, apr�s le vernissage de James, au Lust, avec Albatrice de l'Erosticratie, et x x x ?


Et nous connaissons aussi la force �rotique que peut avoir l'action de fourbir ses outils, de pr�parer soigneusement les accessoires d'une s�ance, les "objets du culte", les instruments du rite...


Dans le cadre de mon intervention sur les rituels.
J'ai abord� la notion de Rituel, sous l'axe "Mac Luhanien", de consid�rer aussi le rituel comme un outil.
Pour le sociologue canadien Marshall Mc Luhan les outils sont des amplificateurs de nos fonctions physiques ou cognitives. Ainsi l'automobile est un amplificateur des jambes donc de la marche, l'appareil photo est dans son usage le plus courant un amplificateur de la m�moire..

Si on regarde le rituel en tant qu'outil, la question est : qu'est ce que le rituel amplifie ?
Pour moi, en BDSM, les rituels le plus souvent, sont des outils qui servent � amplifier les �motions, la sensualit�, la plong�e dans le subspace, l'immersion fantasmatique... etc...

Rituel des bougies avec Ess, Pheno et Post en soir�e priv�e, chez Wilfried



Bien que n'�tant pas du tout un adepte, ou un fan du monde de Gor du romancier John Norman, j'ai choisi d'illustrer cette id�e en montrant un rituel invent� par les avatars Gor�ens sur second life, o� comme pour le salut au pharaon �gyptien, les positions de soumission ont �t� "ritualis�es".

Ess a donc apprise quelques positions qu'elle a adopt�es � chaque fois que je les nommais...
Lors de la d�monstration, il me semble que l'effet d'amplification "sensuelle" et �rotiques de la soumission sexuelle induite par ces positions rituelles apprises par coeur et pratiqu�es en RL (real life) a �t� clairement per�u par l'auditoire...

Ess, dans la position Sula, il y en avait d'autres mais finalement je d�teste les shorty en photo... qui gomment les formes, plut�t que de les mettre en valeur... Wink



Ainsi, je pense que les rituels du BDSM, (ambiances lumineuses sp�cifiques, ambiances sonores sp�cifiques, pr�paration des outils, des costumes, positions et vocabulaires ... ) qui, en "amplifiant" les �motions, et la charge "signifiante" du moment v�cu, favorise l'acc�s � un �tat de conscience modifi� exceptionnel, qui nous rapproche d'une forme de "sacralit�" comme Senzo l'a �voqu� lors de son intervention.

Plus d'images, de photos de r�flexion sur ma noocroisiere subspatiale,
http://noozone.free.fr/noocrypte/viewtopic.php?f=16&t=595


Yann, NooSensuel...


PS, je ne suis pas du tout adepte de Gor, et certains adeptes int�gristes de GOR souvent sont tr�s irrit�s d'�tre assimil�s au BDSM, (et r�ciproquement d'ailleurs Smile) mais, par contre perso, j'aime beaucoup cette noomenclature des positions de soumission, car elles enrichissent la palette des rituels associ�s au pratiques BDSM, mais rien ne nous emp�che d'inventer notre propre terminologie Smile
_________________
Le noodonjon sur second life
http://noodungeon.com/


Derni�re �dition par yannminh le Jeu Jan 28, 2010 4:31 am; �dit� 17 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message priv Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Patrick
Acier


Inscrit le: 21 Avr 2009
Messages: 493
Localisation: Paname

MessagePost� le: Ven Jan 22, 2010 4:56 pm    Sujet du message: Rpondre en citant

Merci infiniment, cher NooSensuel, pour cette contribution des plus constructive (mais pas seulement pour �a, c'est vrai que c'�tait un beau vernissage...). Tu f�liciteras chaleureusement aussi de notre part � tous ton ob�issant mod�le du soir...
Prochain Munch : interrogation �crite sur les postures de soumission, �a va chier !
_________________
Pervers polymorphe �panoui. Si, si.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message priv
yannminh
Vinyle


Inscrit le: 26 F�v 2009
Messages: 18
Localisation: Clichy

MessagePost� le: Ven Jan 22, 2010 5:01 pm    Sujet du message: Rpondre en citant

Un des liens relatif � la controverse sur le logo BDSM invent� et d�pos� par mr Quagmyr
http://www.atruerose.com/rose/bdsmsymbol/myth.htm

le site du cr�ateur
http://emblemproject.sagcs.net/

Ce logo est la propri�t� de Mr Quagmyr, et n'est pas d�pos� sous licence cr�ative commons ou copy left,

ce qui � mon humble avis aurait certainement contribu� � r�duire les controverses autour de son utilisation..

Ceci dit c'est un tr�s joli logo et concept, bon, certains bretons sont tr�s �nerv�s de voir leur Triskell celte r�cup�r� par le BDSM, (ce qui la par contre, m'amuse beaucoup) mais malgr� ses qualit�s graphiques ind�niables, je ne suis pas, pour ma part tr�s enthousiaste � l'id�e d'�tre repr�sent� par un symbole de vie simple tournant dans le sens inverse des aiguilles d'une montre.. Smile

Yann, NooCirconspecte..
_________________
Le noodonjon sur second life
http://noodungeon.com/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message priv Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Wilfried_MEMBRE
Acier


Inscrit le: 22 D�c 2009
Messages: 374
Localisation: Paris - France (Not Texas!)

MessagePost� le: Sam Jan 23, 2010 2:21 pm    Sujet du message: Rpondre en citant

Avec quelques jours de retard, un petit t�moignage quant � cette soir�e... Soir�e o� le rituel du tour de table "Je dis mon nom, deux ou trois mots, je place ma voix et c'est tout" n'a pas �t� respect� - Le PariS-MuncH, c'est vraiment un truc de libertaires Twisted Evil !

Bref, un petit t�moignage � lire ICI.

Merci � l'�quipe PariS-M Version 2.00. Z'assurez grave !
_________________
Heterosexuality isn't normal, it's just common (Derek Jarman)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message priv
Tchadius
Vinyle


Inscrit le: 22 Jan 2010
Messages: 37
Localisation: Paris

MessagePost� le: Lun Jan 25, 2010 5:31 am    Sujet du message: Rpondre en citant

Selon les mots de quagmyr :

Le triskel n'a pas une signification "�vidente", puisque il a �t� con�u pour �tre �nigmatique pour l'observateur vanille, qui pourrait trouver que le BDSM est une attaque � sa sensibilit�.
Mais on peut s'en servir comme un clin d'�il entre gens de la communaut�, ceux qu'on croiserais dans notre vie quotidienne.

pour celui qui sait, notre embl�me est tout plein de signification

Les 3 divisions repr�sentent les nombreux trios du BDSM.
D'abord B&D, D/s et SM. Ensuite, la triple "lois" du SSC. Et pour compl�ter le triangle, les 3 grandes tendances de la communaut�: Dom, soum et switch.


Et c'est le troisi�me symbolisme qu'explique les trois trous, qu'apparaissent dans chaque section.
Puisque le BDSM est 'au moins' un type de jeu, et 'au plus' un type d'amour, les trous signifient que chaque individus dans le contexte du jeu est incomplet.
C'est pas grave � quel point on puisse se sentir 'complet', il restera toujours un vide qui ne pourra �tre remplis que pour un autre, un 'compl�mentaire'
Le BDSM n'est pas un jeu solitaire.

Le fait que Le Triskellion se ressemble un peu au Yin-Yang n'est pas par hasard.
Tout comme les bords en demi-cercle repr�sentent les limbes, entre la fin de l'un et le d�but de l'autre, de la m�me fa�on les bords en courbature de l'embl�me repr�sentent les notions, souvent floues, entre B&D D/s et SM.



En faite l'embl�me, a �t� inspir� par le syst�me de reconnaissance utilis� par les membres de la Soci�t� de Roissy, dans l'histoire d'O de Pauline Reage.

3 fois dans le film on d�crit l'embl�me comme �tant le triskel de Roissy

Dans le premier chapitre on le d�crit comme �a ;

"Des �tranges anneaux de fer, avec un cercle interne en or, le sceau grand et lourd, comme celui des chevaliers, incrust� dans l'or une sorte de rue avec trois rayons, chacun des rayons formait une spirale, semblable � la rue solaire des celtes.

et la seconde fois dans le chapitre II lorsque O re�oit les anneaux permanents dans sa vulve, de ses anneaux pend "un disque du m�me m�tal, et dans l'une de ses faces, un Triskele en or".

C'est dans le chapitre 5, le chapitre q'a �t� supprim� dans la version originale, puis qu'en suite a �t� publi� par s�par� dans "Retour a Roissy". (Il est l� dans la version longue). qu'on le retrouve pour la derni�re fois.

"Un homme tends sa main ouverte avec une m�daille dans la paume de la main, qui d�voile le fer avec sur un fond d'or le triskel de Roissy".
Le Triskellion


Le m�tal et la couleur m�tallique de la m�daille symbolisent les fers et chaines de la propri�t�/servitude du BDSM. Les 3 champs internes sont noirs, ils repr�sentent une c�l�bration du cote obscur de la sexualit� BDSM.

Les lignes courbes peuvent �tre vues comme un dessin d'un fouet en mouvement. Le cercle qui entoure le tout repr�sente l'unit� de tout ceci, la singularit� d'une communaut� qui se prot�ge par elle m�me, qui se g�re elle m�me et qui se prot�ge aussi d'elle m�me.

Ce texte n'est pas exclusivement de moi, c'est un r�sum� qu'� �t� r�dig� par un cercle de personnes de La Kommunaut�.


Dis donc, que vous avez �t� nombreux au Munch!! mmmm int�ressant ^^

_________________
Temet nosce


Derni�re �dition par Tchadius le Lun Jan 25, 2010 3:04 pm; �dit� 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message priv Visiter le site web du posteur MSN Messenger
juju s
Vinyle


Inscrit le: 24 Nov 2009
Messages: 44

MessagePost� le: Lun Jan 25, 2010 11:28 am    Sujet du message: Rpondre en citant

je suis venu sans vraiment connaitre grand chose du sujet, �a a �t� tr�s instructif, � la prochaine donc
_________________
Pingouin dans l'champ, hiver mechant
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message priv
ESS



Inscrit le: 27 Jan 2010
Messages: 4

MessagePost� le: Mer Jan 27, 2010 10:36 pm    Sujet du message: Rpondre en citant

(Yann, ne crois pas que je n'ai pas remarqu� que la pr�sence de mon cale�on t'a r�solu � ne pas publier les autres photos ! hinhin)

Oui, merci pour cette soir�e qui s'est r�v�l�e tr�s sympathique...
J'ai du coup retenu � vie toutes les positions de Gor ! Joie !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message priv
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouill, vous ne pouvez pas poster, ni rpondre, ni diter les sujets.   Ce sujet est verrouill, vous ne pouvez pas diter les messages ou faire de rponses.    Forum PariS-MuncH Index du Forum -> Les PariS-MuncHs Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller � la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas r�pondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas �diter vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



smartDark Style by Smartor
Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
 


For Support - http://forums.BizHat.com

Free Web Hosting | Free Forum Hosting | FlashWebHost.com | Image Hosting | Photo Gallery | FreeMarriage.com

Powered by PhpBBweb.com, setup your forum now!