Forum PariS-MuncH Forum PariS-MuncH
le forum de PariS-M
 
FAQ :: Rechercher :: Liste des Membres :: Groupes d'utilisateurs :: S'enregistrer
Profil :: Se connecter pour v�rifier ses messages priv�s :: Connexion

Important Notice: We regret to inform you that our free phpBB forum hosting service will be discontinued by the end of June 30, 2024. If you wish to migrate to our paid hosting service, please contact [email protected].
Hypoth�se de travail

 
Ce forum est verrouill, vous ne pouvez pas poster, ni rpondre, ni diter les sujets.   Ce sujet est verrouill, vous ne pouvez pas diter les messages ou faire de rponses.    Forum PariS-MuncH Index du Forum -> La forme
Voir le sujet pr�c�dent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Marie
Cuir


Inscrit le: 11 Juin 2008
Messages: 176
Localisation: Paris

MessagePost� le: Mer Juil 02, 2008 2:35 pm    Sujet du message: Hypoth�se de travail Rpondre en citant

Que vous inspire l'�nonc� suivant :
"Les f�tichistes sont souvent capables d'identifier un ou des �l�ments fondateurs de leur kink. Ceux qui se r�clament du BDSM sont rarement capables de faire la m�me chose." ?

J'explicite : dans mon entourage (�chantillon � valeur statistique ? ben voyons !), beaucoup de f�tichistes expliquent que leur passion des bottes (au hasard) est n�e par exemple � l'�poque o� ils �taient amoureux de leur ma�tresse de CP qui portait toujours des bottes de telle couleur avec tel type de talons, etc. ; que leur penchant pour les femmes plus �g�es, c'est parce que les copines de leur grande soeur, etc.
Alors que la grande majorit� des gens BDSM (y a-t-il un substantif pour les d�signer ?) sont tout au plus capables d'identifier des �l�ments r�v�lateurs de leur penchants. R�v�lateurs, et pas fondateurs. Exemple pris au hasard, moi : Cinq ans, Zorro, son fouet. Cinq ans et demi, Rome, Rh�a Silvia la vestale emmur�e vive. Mais je sais que �a n'a rien d�clench� ; au contraire, �a m'a permis de (forc�e �) prendre conscience de quelque chose qui existait d�j�.

Est-ce que �a vous para�t reposer sur une base r�elle, ou n'est-ce que mon impression (fausse) ? Si �a se tient, pourquoi ?

Please help.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message priv Envoyer l'e-mail
Wilfried
Acier


Inscrit le: 11 Juin 2008
Messages: 590
Localisation: Paris - France (Not Texas!)

MessagePost� le: Mer Juil 02, 2008 4:27 pm    Sujet du message: Rpondre en citant

Le mieux c'est de donner un contre-exemple :

Francis B. (Personne ne l'a reconnu, l�, non ?) se d�finit comme SM (Cuir/Gay). Il ne se d�finit pas comme f�tichiste... Mais t'explique que ses trips BDSM lui viennent de sa m�re et de ses relations avec certains allemands (C'�tait au PariS-MuncH de Juin 2008).

Ensuite, il faut aussi introduire la notion de Fetish.
Notre communaut� est compos�e (Entre autres ?) de "BDSM-eux", de f�tichistes (Du mohair, des culottes en coton, du Cuir et/ou des sucettes Pierrot Gourmand - Ceux/Celles qui "ne peuvent pas" si leur f�tiche n'est pas pr�sent) et de Fetish (Ceux que l'on voit en soir�e et qui aiment un certain type de photos ultra-l�ch�es que, personnellement, je n'appr�cie gu�re).

Et si les f�tichistes n'�taient que ceux qui se sont pos� la question (Voire, ont suivi une psychanalyse) ?
_________________
Heterosexuality isn't normal, it's just common (Derek Jarman)


Derni�re �dition par Wilfried le Mer Juil 02, 2008 4:41 pm; �dit� 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message priv Visiter le site web du posteur
Marie
Cuir


Inscrit le: 11 Juin 2008
Messages: 176
Localisation: Paris

MessagePost� le: Mer Juil 02, 2008 4:39 pm    Sujet du message: Rpondre en citant

On est dans le psycho-machin, l�. Les contre-exemples vont pulluler, sans forc�ment invalider l'�nonc� ci-dessus (que je ne d�fends pas - je me contente d'y r�fl�chir). Si l'�nonc� est vrai, une partie des contre-exemples pourraient permettre de l'affiner, de le pr�ciser, de le nuancer - pas forc�ment de l'infirmer. Je ne m'attends pas que quoi que ce soit l�-dedans soit automatique ou straightforward.

(D'ailleurs, d'un point de vue kinky, je me d�finis/d�cris comme "f�tichiste de l'autorit�" bien plus que "BDSMeuse". Selon "mon" hypoth�se, je "devrais" conna�tre l'origine de mes penchants. And I don't.[1])


Ok en revanche sur "Et si les f�tichistes n'�taient que ceux qui se sont pos� la question / on fait une psychanalyse."



[Note 1: Ce qui apporte <stroke>des chouettes � Ath�nes</stroke> de l'eau au moulin de "le BDSM-f�tichisme est une orientation sexuelle en ce sens que 1/ on ne le choisit pas, 2/ on na�t comme �a, 3/ on ne peut faire sans qu'au prix de souffrances psycho-sociales, et encore", mais c'est un autre sujet.)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message priv Envoyer l'e-mail
L�o
Tr�sori�re


Inscrit le: 19 Mar 2009
Messages: 62
Localisation: Paris

MessagePost� le: Jeu Oct 01, 2009 1:03 pm    Sujet du message: Rpondre en citant

Si je suis bien Marie, le f�tichisme serait li� � un �v�nement concret que le f�tichiste aurait v�cu un moment ou un autre de son existence, principalement dans sa jeunesse innocente, alors que le BDSM-eur constate, se d�couvre une attirance pour des rapports d'autorit�s, subis ou administr�s... Ce qui revient � d�montrer l'absence de rationnalisme du BDSM-eur, puisqu'il serait incapable de d�terminer l'origine de ses penchants. En gros, l'�tre humain est l'esclave de ses passions... Ca me rappelle vaguement quelqu'un, pas vous ?

Mais pour aller plus loin, le BDSM-eur est donc celui qui admet ses passions, passions qui serait propres � sa nature humaine, alors que la personne vanille, serait dans la n�gation, le contr�le inconscient de sa nature humaine ? Ca me plait...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message priv
Theseus



Inscrit le: 01 F�v 2010
Messages: 4

MessagePost� le: Dim F�v 07, 2010 3:58 pm    Sujet du message: Rpondre en citant

Je ne suis pas vraiment d'accord avec l'�nonc�.

Si les f�tishistes connaissent l'origine de leur orientation, tandis que les BDSMeux ne connaissent que des �l�ments rev�lateurs, cela revient a dire que le BDSM est un trait inn�, tandis que le f�tish un trait acquis, postulat qui est contredit par plusieurs donnes empiriques:

Certains p�rsonnes (la majorit� m�me) ne parviennent au BDSM qu'a un certain �ge.

De m�me l'�xistance des f�tishistes qui "ne peuvent pas" sans leur f�tiche montre qu'il s'agit d'un �l�ment principal de la s�xualit� (tout comme un gay pur et dur "ne peut pas" avec une femme), et non pas d'un trait secondaire.

Enfin il �xiste tout de m�me une grande p�rm�abilit� entre les deux groupes. Ce n'est pas uniquement d� au m�lange des communaut�s. Il y a une proportion assez importante de f�tishistes parmis les BDSMeux.


Je pense que la confusion vient surtout des termes des �l�ments d'origines et de ceux de rev�lations. On ne dispose pas toujours d'un recul suffisant pour pouvoir distinguer les deux.

Mon (petit) avis.

Sorry for my french. Very Happy
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message priv
Tchadius
Vinyle


Inscrit le: 22 Jan 2010
Messages: 37
Localisation: Paris

MessagePost� le: Jeu F�v 11, 2010 2:09 am    Sujet du message: Rpondre en citant

Theseus, ton fran�ais est tr�s clair, t'inkiet ^^

Marie a �crit:

Alors que la grande majorit� des gens BDSM (y a-t-il un substantif pour les d�signer ?).


Wilfried a �crit:
Notre communaut� est compos�e (Entre autres ?) de "BDSM-eux"


et les BDSMoi??? ^^

et les Habitants du Monde Obscur ?

et les chocolat�s?

^^

Mais enfaite c'est L�o qui dit vrai, le terme le plus entendu c'est BDSMeurs...
BDSMeux c'est carr�ment pas bo!! buark au secours �a pike!!

Twisted Evil

Enfin... la d�nomination scientifique �tant: Pratiquants voir aussi kinkys (donc marie, t'avais raison depuis le d�but, sauf que tu le savais po ^^)

moi j'ai un f�tichisme de la douleur... la douleur de l'objet de mon plaisir, sa souffrance physique, provoqu�e de pr�f�rence par mes soins ^^

mais je peut aussi tout simplement dire que mon BDSM s'appuie bcp sur le c�t� SM (�a reviens au m�me)

Pourtant je ne me dirais pas que je suis un pratiquant SM pur et dur puisque je pratique aussi la Discipline anglaise... le bondage (occidental mais je m'y mets de plus en plus � l'oriental aussi)
et bien entendu la D/s (en 24/7 depuis un an) et si bien je me sens tr�s Dom... et je le suis pour mon esclave... je suis avant tout un Ma�tre Sadique

Ceci dit je ne sais pas pourquoi ^^ je ne saurais pas le dire... oui je peut dire comme bcp de gens.... je me souviens que mes tous premiers fantasmes �taient d�j� SM... et oui j'�tait super jeune...

Mais bon si bien c'est int�ressant de savoir d'o� �a peut venir... en r�alit� quand c'est vachement inn�... c'est dur a d�terminer d'o� �a viens (puis il est difficile de se souvenir plus loin que les 5 ans)
Peut-�tre qu�� cet �ge l� quand on d�couvre que le monde se divise en deux: les gar�ons et les filles... �a provoque une angoisse et qu�on ne sait pas comment dompter l'autre sexe? et que du coup on r�sout cette angoisse par des fantaisies o� nous les Dominons totalement? tout est possible mon cher Freud...

_________________
Temet nosce
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message priv Visiter le site web du posteur MSN Messenger
leatherzfr



Inscrit le: 16 Sep 2010
Messages: 8
Localisation: Courbevoie

MessagePost� le: Ven Sep 17, 2010 5:46 pm    Sujet du message: Rpondre en citant

L�o a �crit:
Si je suis bien Marie, le f�tichisme serait li� � un �v�nement concret que le f�tichiste aurait v�cu un moment ou un autre de son existence, principalement dans sa jeunesse innocente, alors que le BDSM-eur constate, se d�couvre une attirance pour des rapports d'autorit�s, subis ou administr�s...

Pour moi, dans les deux cas, c'est quelque chose d'inn� et l'origine en question ne serait qu'un r�v�lateur.

Peut �tre celui-ci est plus ais� pour le f�tichisme (quoique �a d�pend de ce que l'on aime).
Mais l'exemple de ceux qui ont pris go�t au bondage en jouant aux cowboys et aux indiens est un classique.

De m�moire (mais � mon grand age, c'est pas gagn�), il me semble que c'est Elise Sutton qui d�crit quelques sc�nes ou images ayant pu servir de r�v�lateurs � des adeptes du bdsm.

Et puis, les go�ts et couleurs, il est bien connu que �a ne s'explique pas.
_________________
"Le christianisme a donn� du poison � boire � Eros. Il n'en est pas mort, mais il a d�g�n�r� en vice."
F. Nietsche
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message priv Yahoo Messenger
vintage
Cuir


Inscrit le: 18 Avr 2010
Messages: 182

MessagePost� le: Dim Sep 19, 2010 3:29 pm    Sujet du message: Rpondre en citant

quelqu'un a une aspirine ?


T'ain, chaque fois qu'il y a une d�bat int�ressant, pourquoi grands dieux d'ici et d'ailleurs, faut-il que �a tombe un dimanche ...


Chienne de vie !


V., lendemain de samedi soir... Arrow
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message priv
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouill, vous ne pouvez pas poster, ni rpondre, ni diter les sujets.   Ce sujet est verrouill, vous ne pouvez pas diter les messages ou faire de rponses.    Forum PariS-MuncH Index du Forum -> La forme Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas r�pondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas �diter vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



smartDark Style by Smartor
Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
 


For Support - http://forums.BizHat.com

Free Web Hosting | Free Forum Hosting | FlashWebHost.com | Image Hosting | Photo Gallery | FreeMarriage.com

Powered by PhpBBweb.com, setup your forum now!